Face à face

Alrefaei Roomieh, Anisa, Rubli, Maeva,

ISBN: 978-2-88901-218-3, 2022, 224 pages, 24€

Face à face est le récit de la rencontre entre Anisa Alrefaei Roomieh et Maeva Rubli et de leur partage de pensées, de poèmes et de dessins.

Format Imprimé - 30,00 CHF

Description

Anisa raconte à Maeva son passé et sa fuite de Syrie en 2014, un pays ravagé encore aujourd’hui par la guerre civile. Elle lui partage le vécu de ses grossesses, ses défis et ses espoirs en tant que mère dans un pays étranger. En réponse, Maeva donne forme à ses confidences et ses poèmes en images et en mots. Ce livre est l’écho d’un dialogue, un face à face qui résonne, avec l’espoir qu’il soit entendu et interpelle à son tour d’autre personnes.

Quelques poèmes en arabe viennent accompagner ce sensible récit d’une vie. Ses illustrations colorées (gouache, crayons de papier et couleur, pastel blanc) mettent en lumière le partage des espoirs et des défis en temps de guerre entre deux femmes d’horizons différents.

Paru en version allemande aux Éditions Moderne (Zurich) en 2021, ce livre a reçu le Prix de la Haute école d’Art et de Design de Lucerne.

Extrait des planches

      ©Maeva Rubli

Presse

Page à pages

Le récit d’Anisa est posé, comme apaisé malgré le fait qu’elle ait vécu la guerre, eu un enfant qui n’aurait pas dû voir le jour dans ces conditions et quitté sa famille. On ne peut qu’être profondément ému par le parcours qu’elle a effectué avec son mari Khldoun. Leur première fille Marya est née en Syrie pendant la guerre ; Eva, la cadette, en Suisse, à Delémont, où la famille a obtenu le statut de réfugiés. Marya et Eva nous touchent également car elles portent en elles le déchirement de leurs parents. C’est si proche.

Quant au travail de Maeva Rubli, il est d’autant plus impressionnant qu’il a été réalisé dans le cadre de son travail de bachelor. Les dessins (gouache, crayons papier et couleur, pastel blanc), souvent dans des couleurs vives, apportent de la chaleur au récit lorsqu’il se déroule dans l’appartement d’Anisa. Quand il est question de souvenirs, du sang de la guerre et d’un accouchement difficile, Maeva utilise le rouge. Elle y met également une touche sans doute très personnelle et c’est bien. Il y a de la douceur et de la sincérité des deux côtés. On le sent également dans le texte, concis, qui se contente de relater. Ce face à face est décidément un livre de femmes, un livre de mères. Un long poème d’Anisa ouvre le livre en français et il le clôt en arabe.

Article de Katia Furter sur son blog Page à pages.

Belle rencontre

Face à face est le fruit d’une rencontre entre deux femmes qui n’auraient jamais dû se croiser si la brutalité de la guerre ne s’en était pas mêlé. Après avoir fui la Syrie, Anisa Alrefaei Roomieh arrive à Delémont, une petite ville du Jura suisse connu pour son festival de bande dessinée. Là, elle finit par croiser le chemin de la dessinatrice Maeva Rubli. Le courant passe, le dialogue s’instaure. Anisa finit par se raconter à Maeva, qui met en forme et en couleurs les mots de son amie. Récompensée dès sa sortie en langue allemande, l’ouvrage est désormais disponible en version française.

Article de GV, dans dBDMagazine, #166 de septembre 2022

 

Récit délié aux couleurs farouches, « Face à Face » relate un dialogue entre deux femmes : celle qui a quitté son pays d’enfance et de jeunesse, et celle qui l’accueille dans le sien, à quelques 3000 km de là.

Maison d’édition suisse spécialisée en sciences sociales, Antipodes a depuis 2014 lancé sa collection de BD, Trajectoires, qui comporte pour la majeure partie des récits illustrés.

Face à Face, nouveau récit dans leur collection, fait écho aux défis sociaux que la maison se veut de mettre en avant, telle la première œuvre publiée sous le label Trajectoire, EL-Medina d’Elmedina Shureci, et Gabrielle Tschumi, relatant le voyage d’une jeune migrante du Kosovo en Suisse.
Ici, il s’agit d’Anisa Alrefaei Roomieh, jeune femme syrienne qui raconte son départ de son pays natal à Delémont, en Suisse, à Maeva Rubli : la fuite de son pays, la guerre civile, ses espoirs défaits, ses espoirs ressuscités. En naît une amitié entre les deux femmes.

Originellement publié en allemand, le livre comporte des poèmes en arabe et des textes en français accompagnés de couleurs aux formes abstraites et saccadées, mêlant gouaches, crayons et pastels.

Si ce livre est difficilement qualifiable de BD, il est accompagné dans la collection d’autrices d’un semblable acabit, comme Marion Canevascini ou Hélène Becquelin : des récits largement autobiographiques et introspectifs, confondant aux illustrations des parcelles de souvenirs, dense en pages, léger en contenu, et lourd de sens, trop intimiste peut-être pour un lecteur peu aguerri. Face à Face est donc un bel objet pour les illustrateurs curieux ou pour les plus jeunes.

Article de Marlène Agius sur le site Actuabd.com, 23 août 2022