À paraître
le 03/12

Revue historique vaudoise 130/2022

La Franc-maçonnerie: de l’ombre à la lumière

Klein, Sylviane,

ISBN:978-2-88901-226-8, 2022, 264 pages, 28 €

Présente en Suisse et dans le canton de Vaud depuis la première moitié du XVIIIe siècle, la franc-maçonnerie reste pourtant peu étudiée. Ce nouveau numéro de la RHV propose douze éclairages sur cette société longtemps réputée secrète.

Format Imprimé - 40,00 CHF

Description

Sujet vaste, complexe et pluriel, la Franc-maçonnerie reste encore l’objet de nombreux débats. Bien que présente en Suisse et dans le Canton de Vaud depuis la première moitié du XVIIIe siècle, la Franc-maçonnerie et son histoire n’ont que rarement été étudiés en dehors des cercles maçonniques. Regroupant douze contributions d’auteur-e-s aussi bien issus de loges que de la recherche académique, ce nouveau numéro de la Revue historique vaudoise se penche sur l’évolution des loges en terre vaudoise du XVIIIe siècle à nos jours.

Ce volume présente les différentes obédiences et offre un parcours à travers trois siècles d’histoire maçonnique, les rapports avérés ou fabulés entre le monde politique et la maçonnerie, mais aussi sur des domaines aussi divers que l’architecture des loges, l’apparition de la franc-maçonnerie féminine ou encore la difficile question de la gestion des archives et de leur accessibilité de cette société longtemps considérée comme secrète. De plus, ce numéro bénéficie d’une iconographie inédite grâce à l’ouverture des archives des loges et de leurs temples. Loin de se limiter au canton de Vaud, ce numéro présente aussi les loges romandes dans toute leur diversité architecturale et donne un aperçu des relations souvent tourmentées entre la franc-maçonnerie et le Valais. Ce dossier thématique est complété par une étude novatrice sur le mouvement des Ames intérieures, cercle religieux réservé aux élites lausannoises qui du XVIIIe à la fin du XIXe siècle pratiquait un culte crypto-catholique en terre protestante.

Ouvrage collectif sous la direction de David Auberson et Sylviane Klein.
Coordination: David Auberson.