EDITIONS ANTIPODES

Nouvelles Questions Féministes Vol. 32, No1

Violences contre les femmes

Alice Debauche, Christelle Hamel (éds)

2013, 167 pages, 26 chf, 21 €, ISBN 978-2-88901-083-7

 



Soulevé publiquement dans le cadre du mouvement féministe des années 1970, le problème des violences masculines contre les femmes demeure une préoccupation contemporaine. Ces violences constituent une forme de contrôle social des femmes et s’inscrivent dans l’ensemble plus large des inégalités entre les femmes et les hommes.

Ce numéro réunit des travaux empiriques originaux, traitant de questions au cœur des préoccupations aussi bien académiques que politiques. Ils ont en commun de réinvestir des thèmes déjà largement travaillés par le mouvement féministe des années 1970, en tirant profit de l’institutionnalisation des recherches sur les violences qui ont permis la multiplication des enquêtes quantitatives. Ils interrogent ainsi le lien entre l’appartenance de classe des auteurs de viol et leur comparution devant la justice; le poids des violences conjugales dans les décisions reproductives – interrompre sa grossesse ou non -; le lien entre l’orientation sexuelle des femmes et leur exposition aux violences sexuelles; la prétendue symétrie entre les violences féminines et masculines au sein du couple; l’écart entre la réalité des homicides conjugaux et l’image euphémisée du crime passionnel.

A partir de terrains français, italien, états-unien et canadien, ces articles confirment empiriquement ce qui était parfois resté à l’état d’intuition ou d’hypothèse, faute de moyens scientifiques pour les étayer. Ils invitent à penser des politiques publiques innovantes, tant au niveau de la formation des professionnels que de la production de statistiques sur les violences.

 

Les autres livres d'Alice Debauche

Les autres livres de Christelle Hamel

 

Table des matières

 

Edito

  • Violences des hommes contre les femmes: quelles avancées dans la production des savoirs? (Alice Debauche et Christelle Hamel)


Grand angle

  • Les viols en justice: une (in)justice de classe? (Véronique Le Goaziou)
  • Est-ce que je peux choisir? Violence contre les femmes et décisions reproductives (Laura Pomicino, Patrizia Romito, Vincenta Escribà-Agüir et Janet Molzan-Turan)
  • Agressions sexuelles contre les femmes et homosexualité, violences des hommes et contrôle social (Brigitte Lhomond, Marie-Josèphe Saurel-Cubizolles et le Groupe CSF)
  • Interroger les femmes et les hommes sur les violences subies en France et aux États-Unis: entre mesures statistiques et interprétations sociologiques (Catherine Cavalin)
  • Le fémicide au Canada: le cas du Nouveau-Brunswick (Carmen Gill)
 

Parcours

  • La violence comme contrôle social des femmes. Entretien avec Jalna Hanmer, sociologue britannique (Alice Debauche et Christelle Hamel)


Actualités

  • Préface à la réédition de Questions féministes 1977-1980 (Sabine Lambert)


Comptes rendus

  • Sandrine Dauphin, L’État et les droits des femmes. Des institutions au service de l’égalité? (Michelle Zancarini-Fournel)
  • Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée N° 128/2, 2010, Stéphanie Latte Abdallah (dir.), Féminismes islamiques (Joan Scott)
  • Cahiers du genre N° 50, 2011. Maria Eleonora Sanna et Eleni Varikas (coord.), Genre, modernité et "colonialité" du pouvoir (Élisabeth Marteu)
  • Thierry Delessert et Michaël Voegtli, Homosexualités masculines en Suisse. De l’invisibilité aux mobilisations (Marta Roca i Escoda)
  • Hélène Rouch, Les corps, ces objets encombrants. Contribution à la critique féministe des sciences (Hélène Martin)
  • Valérie Cossy, Isabelle de Charrière. Écrire pour vivre autrement (Ginevra Conti Odorisio)


Collectifs

  • Association pour la protection des femmes maltraitées, Berne (Elisabeth Bäschlin)
    Sortir ensemble et se respecter. Tout un programme (Jacqueline De Puy, Sherry L. Hamby et Sylvie Monnier)

 

Article

 

Violences faites aux femmes 

Fondée en 1981 par Simone de Beauvoir, Christine Delphy, Claude Hennequin et Emmanuèle de Lesseps, aujourd’hui rattachée au Centre en études genre LIEGE de l’Université de Lausanne, la revue Nouvelles Questions féministes poursuit une recherche soucieuse d’étudier les processus sociaux à l’origine des inégalités et des discriminations sexuées. Sa dernière livraison remet sur le métier un thème qui avait été au coeur des luttes féministes des années 1970 dont la revue est inspirée: les violences faites aux femmes. Elle le fait à partir de travaux empiriques et d’études de cas précis: les viols jugés aux assises en France, la mesure statistique de ces violences en France et aux États-Unis, le féminicide au Canada, etc. Dans ce numéro, la dimension quantitative est essentielle puisque la question de la catégorisation et des usages statistiques se place au coeur de la démarche. C’est aussi une interrogation sur la construction sociale des pratiques et des représentations, notamment quant aux institutions (judiciaires et médiatiques) dont la sanction est différenciée "selon l’appartenance de classe de l’auteur", expliquent les coordinatrices de cette livraison.

Vingtième Siècle. Revue d'histoire, n° 121, janvier-mars 2014, p. 166