Les Annuelles 10. Parcours de femmes et rapports de genre dans la Suisse de la belle époque

31,00 CHF
Réf.: 978-2-940146-93-2
Que l'histoire des femmes et des rapports de genre s'inscrit de plein droit dans l'histoire sociale, économique, politique et culturelle, tout en l'éclairant d'une autre manière, voilà ce que montre la douzaine d'articles réunis dans ce volume.

Que l'histoire des femmes et des rapports de genre s'inscrit de plein droit dans l'histoire sociale, économique, politique et culturelle, tout en l'éclairant d'une autre manière, voilà ce que montre la douzaine d'articles réunis dans ce volume.

Au fil des pages, c'est tout un pan du paysage riche et contrasté de la Suisse à l'aube du XXe siècle qui se renouvelle. À suivre des itinéraires singuliers qui rejoignent le collectif, on assiste à la socialisation d'une enfant de la bourgeoisie, aux dures conditions de vie des femmes paysans de montagne, au combat des artistes femmes pour se faire reconnaître, aux progrès dans l'instruction des jeunes filles des classes moyennes et à la naissance d'un prolétariat intellectuel féminin.

Le féminisme d'alors se teinte des modalités des premières prises de conscience de genre, et se clarifie avec la mise en perspective des influences qui orientent ses luttes.

Les autres livres de Monique Pavillon 

Avant-propos (Hans Ulrich Jost)

  • L'Ecole Vinet et la "destination sociale de la femme",1884-1908 (Chloé Issenmann)
  • De la mise scène bourgeoise à l'avant-scène féministe, 1879-1912: première socialisation et formation intellectuelle d'Emilie Gourd (Fiorella Castanotto)
  • Les grandes sœurs modèles. L'influence des Américaines sur le féminisme helvétique au tournant du XXe siècle (Corinne Dallera)
  • "Vivre de son art". Les femmes dans le champ artistique suisse, 1900-1950 (Nicole Schweizer)
  • Le destin de Filomena, ou les femmes paysans de montagne dans la Suisse italienne de la fin du XIXe siècle (Anna Benelli)

Dossier

  • "La rage d'écrire?" Ecrivaines et journalistes dans le champ littéraire et éditorial de Suisse romande à la Belle Epoque
  • Préliminaires à un dossier aventureux (Monique Pavillon)
  • Femmes de plume et hommes de poids. Réflexions sur l'émergence des femmes dans le champ éditorial romand, 1850-1930 (François Vallotton)
  • Vivre de sa plume, une affaire de genre? A propos du statut et des revenus des écrivaines et journalistes à l'aube du XXe siècle (Monique Pavillon, avec la collaboration de Véronique Czáka)
  • Femmes de lettres, femmes engagées? Ecrivaines, journalistes et réseaux associatifs au tournant du XXe siècle (Monique Pavillon avec la collaboration de Céline Schoeni)
  • L'écriture comme liant associatif: le Journal des Dames receveuses de l'Union des femmes de Lausanne, 1902-1903 (Marc Vaucher)
  • "Rien n'est si beau sur la terre que le travail ingrat". Valeurs et paradoxes dans les écrits et le parcours de Mario***, 1831-1895 (Séverine Desponds)
  • L'Encre de la Renommée (1891-1922). Les relations épistolaires entre Eugénie Pradez et son mentor Philippe Godet (Danielle Jaccoud)

Comptes-rendus 

  • Deux biographies pour un parcours singulier (Hans Ulrich Jost):
  • Regula Bochsler, Ich folgte meinem Stern. Das kämpferische Leben der Margarethe Hardegger, Zurich: Pendo, 2004;
  • Ina Boesch, Gegenleben. Die Sozialistin Margarethe Hardegger und ihre politischen Bühnen, Zurich: Chronos, 2003.

Nous avons là le dixième numéro de la revue Les Annuelles, créée en 1990 pour offrir une plateforme aux jeunes historiens et historiennes de Suisse romande. Ce gros volume contient une mine d'informations inédites sur la condition des femmes au tournant du XlXe et du XXe siècle. Nous manquons terriblement de données précises en Suisse, particulièrement en Suisse romande, sur les itinéraires de femmes de cette époque et ce livre vient combler quelques lacunes.

Les deux premiers articles-passionnants-traitent de l'instruction des jeunes filles de la bourgeoisie, à l'École Vinet de Lausanne d'abord, puis à travers l'exemple de la socialisation précoce et de la formation intellectuelle de la suffragiste genevoise Émilie Gourd. Nous voyons ensuite quelle fut l'influence des Américaines sur le développement du féminisme en Suisse romande ou encore comment les femmes artistes se sont organisées pour contrer leur exclusion des associations masculines. On voit bien ici comment la création, en 1902, de la Société suisse des femmes peintres, sculpteurs et décorateurs sert les intérêts des femmes artistes en leur permettant d'accéder aux expositions, par exemple, mais les dessert en même temps puisque le travail artistique féminin est toujours associé à de l'amateurisme, la professionnalisation étant un processus essentiellement viril?!

"La rage d'écrire" traite des écrivaines et journalistes dans le champ littéraire et éditorial de Suisse romande et bat en brèche quelques idées reçues sur les femmes écrivains en replaçant leurs itinéraires dans le contexte de l'époque. Là encore, un gros travail a été fourni, ne fût-ce que pour retrouver des éléments biographiques sur les écrivaines romandes de cette époque, dont plusieurs, d'ailleurs, publiaient sous un pseudonyme masculin, ce qui en dit long sur les difficultés auxquelles elles étaient confrontées en tant que femmes.

Martine Chaponnière, A tire d'elles, No 25, décembre 2007

Most of the articles in this volume are the work of young historians, for whom the collection entitled Les Annuelles, created in 1990, aims to provide a forum. The contributions in the first part have in common an interest in women's education and work, whereas those in the second part deal specifically with women writers.

In the first section, the