Dans l'oeil des autres

28,00 CHF
Réf.: 978-2-88901-067-7
Cet ouvrage présente les résultats et les réflexions issus d'une étude lancée par Médecins Sans Frontières Suisse, pour mieux comprendre la manière dont son travail et ses principes - neutralité, impartialité, indépendance - sont perçus par les travailleurs humanitaires ainsi que les populations fréquentant de près ou de loin ses projets. Il offre des clés de compréhension, autant pour les travailleurs humanitaires que pour des personnes désireuses de saisir les enjeux cruciaux en cette première partie du XXIe siècle.

Médecins Sans Frontières? Un organisme basé en Arabie Saoudite et financé par une oeuvre de charité musulmane? Une compagnie privée chinoise? Une organisation exigeant le port d'une arme pour pénétrer dans ses structures médicales?

Telles sont certaines des réponses recueillies lors d'une étude lancée par Médecins Sans Frontières Suisse pour mieux comprendre la manière dont son travail et ses principes - neutralité, impartialité, indépendance - sont perçus par les travailleurs humanitaires ainsi que par les populations fréquentant de près ou de loin ses projets.

Dans un monde "post-septembre 2001" qui voit une redéfinition des rapports de force dans le monde, ainsi que l'émergence de nouveaux acteurs contestant les fondements de l'action humanitaire ou son utilisation à des fins militaires, il a semblé important pour l'organisation, forte de quarante ans d'expérience, de mener une recherche d'envergure sur la perception qu'en a le public et de partager ces résultats, afin d'offrir quelques clés de compréhension, autant pour les travailleurs humanitaires que pour des personnes désireuses de saisir les enjeux cruciaux en cette première partie du XXIe siècle.

Aux résultats de cette recherche s'ajoutent des articles écrits par des chercheurs, étudiants, humanitaires qui explorent les diverses facettes de l'action humanitaire d'aujourd'hui.

I. Étude sur la perception de MSF

Origine du projet Perception

Méthodologie

 Choix des projets visités sur le terrain

  • Instruments de méthodologie
  • Revues préliminaires
  • Questionnaire
  • Enquêteurs
  • Groupes de discussion
  • Entretiens semi-directifs
  • Rapports
  • Autres recherches sur la perception

Thèmes issus du projet

 MSF en tant qu'institution

  • Enjeu de définition
  • Principes humanitaires
  • Facteurs influençant la perception
  • Durée des opérations MSF dans un pays
  • Impact de la présence des cinq sections opérationnelles
  • Importance du contexte local, national et international
  • Importance du cadre analytique des populations
  • Le système de l'aide humanitaire

 Perception par groupe

  • Perception des patients
  • Perception des autorités
  • Perception par le personnel de MSF
  • Perception par les autres acteurs institutionnels

 Conclusion

Dynamique du projet

 En interne

 En externe

  • Consensus
  • Points de débat
  • Questionnement
  • Recommandations

II. Articles externes

Introduction aux articles

  • Le projet Perception: un remède contre l'autosatisfaction (Bruno Jochum)
 

L'action humanitaire et MSF vues d'ailleurs

  • MSF Suisse dans le sud-est nigérien (Abdul Wahab Soumana)
  • Le regard de l'autre sur l'action des organisations humanitaires et de MSF à Akonolinga et à Yaoundé, au Cameroun (Jean de Dieu Fosso)
  • Médecins Sans Frontières vu par un membre d'une équipe de secours sur le terrain (Linda Ethagatta)
  • La coopération médicale sino-afr

MSF dans le regard des autres

Quelques 210 pages pour aborder un sujet éminemment complexe. Médecins Sans Frontières Suisse a publié à la fin de l'année 2011 un ouvrage intitulé Perception de l'action humanitaire et de MSF, dirigé par la coordinatrice de son unité de recherche, Caroline Abu-Sada. Cet ouvrage est la synthèse des résultats et des réflexions issus d'une étude démarrée en 2007 et conduite sur une durée de trois années.

Cette préoccupation n'est pas nouvelle, d'autres études existant en la matière, qu'elles soient menées par d'autres ONG, des instituts de sondage ou des chercheurs. Destinés à comprendre les mécanismes de perception de l'action humanitaire, ces travaux s'attachent à rendre compte de la perception de  l'"entreprise humanitaire" (c'est-à-dire qu'ils s'intéressent à l'ensemble des acteurs impliqués, non gouvernementaux et étatiques). Mais ils se focalisent aussi sur l'examen de la perception de l'aide humanitaire par les populations en zones de conflits. Or, les problèmes de sécurité liés à une intervention dans un pays en guerre - souvent à l'origine de cette préoccupation dont les enjeux se trouvent exacerbés - ne couvrent pas l'entière réalité de l'intervention humanitaire. C'est tout l'intérêt de la présente étude que de ne pas se cantonner à cette dimension sécuritaire tout en provenant d'une association médicale qui réfléchit sur elle-même.

A la suite de graves incidents de sécurité ou de problèmes d'image rencontrés sur le terrain - attribués dans certains cas à une confusion avec d'autres acteurs présents (humanitaires, militaires, politiques...) -, Médecins Sans Frontières s'est posé des questions sur son modus operandi, à l'image d'autres organisations d'aide. Elle a donc décidé de se lancer dans cette recherche "perception" afin de mieux comprendre comment elle était perçue sur le terrain par une multitude d'acteu