Adieu les enfants

25,00 CHF
Réf.: 978-2-88901-146-9
Sœur cadette du génial et regretté Mix & Remix, dont le décès au cours de l'hiver 2016 nous a tous touchés, Hélène Becquelin a soulagé son chagrin avec le dessin et retrouvé leur enfance dans une série d'illustrations très tendres mettant en scène sa sœur, son frère et elle-même. Dans un dessin subtil et plein d'esprit, cet ouvrage tend un miroir à nos enfances, telle une série d’instantanés du temps passé.

Avec son personnage Angry Mum (deux tomes publiés aux éditions Glénat en 2010 et 2012), Hélène Becquelin n'hésite pas à cogner (en usant de beaucoup d'humour) sur les travers snobs de tout un chacun, en particulier quand elle s'en prend aux mesquineries des mères de famille. 

Sœur cadette du génial et regretté Mix & Remix, dont le décès au cours de l'hiver 2016 nous a tous touchés, elle a soulagé son chagrin avec le dessin et retrouvé leur enfance dans une série d'illustrations très tendres mettant en scène sa sœur, son frère et elle-même. 

Ces dessins, qui ont été exposés en septembre 2017 à la Galerie RichterBuxthorf à Lausanne dans le cadre du Festival off de BD-Fil, ont été rassemblés et complétés par d’autres croquis, dans cette bande-dessinée intitulée Adieu les enfants. On y retrouve les trois gamins attablés côte à côte usant ensemble leurs neocolors ou grimpant joyeusement aux branches du magnolia. Le bonnet de ski bleu blanc rouge du Crédit suisse, le velours côtelé bleu préféré, la robe de chambre du père avec laquelle les enfants se déguisent en curé, la tirelire cantonale dotée de dents qui empêche de récupérer les petits sous... Un amusant inventaire d'objets de ces années 60-70 réveille les souvenirs, tout comme des attitudes, des scènes, d'un quotidien à la fois singulier et commun à tous. 

Dans un dessin subtil et plein d'esprit, cet ouvrage tend un miroir à nos enfances, telle une série d’instantanés du temps passé.

Hélène Becquelin invitée au 12:30 (RTS1, 3 mai 2018): écouter l'émission

Quand les souvenirs d’enfance jaillissent du crayon

Dans sa nouvelle bande dessinée, Hélène Becquelin revient aux sources. Un livre touchant, lumineux, qui a pris racine le jour de l’enterrement de son frère.

Adieu les enfants. Si l’on s’en tenait au titre de la BD et au fait qu’elle soit née un jour de funérailles, il serait légitime d’imaginer un ouvrage déprimant. Ce serait mal connaître l’illustratrice Hélène Becquelin (auteure d’Angry Mum, Ed. Glénat).
 
Noël 2016, la Suisse romande et le monde du dessin pleurent Mix & Remix. À la cérémonie d’adieux, sa soeur Hélène n’écoute pas les hommages. "Ils parlaient de Mix, pas de Philippe. Les jours qui ont suivi, je me suis dessinée à l’enterrement en train de penser à notre enfance. Quand un journaliste m’a demandé de témoigner pour un article d’hommage à mon frère, j’ai dit que je ne voulais parler que de cette partie-là de notre vie. Je ne me retourne pas souvent sur le passé. Tout était enfoui, et les vannes se sont ouvertes!"
 
Il aura suffi de quelques images postées sur sa page Facebook pour que tout s’enchaîne. La publication de sept histoires courtes dans Le Temps et une exposition à la Galerie Richter-Buxtorf confirment l’engouement de ses lecteurs, et Hélène se laisse porter jusqu’à réaliser 130<