Le spectacle cinématographique en Suisse (1895-1945)

20,00 CHF
Réf.: 2-940146-37-3
En Suisse, durant les cinquante premières années du cinéma, un important parc de salles se développe, tout comme un riche réseau de distribution et une production locale régulière quoique relativement modeste. Cet ouvrage évoque des aspects aussi bien architecturaux, économiques, sociaux, législatifs que culturels. Trois axes principaux ont été définis: le premier tourne autour de la salle et de sa programmation; le second aborde des aspects législatifs et économiques; le dernier porte sur les représentations véhiculées par les films et sur la réception.

En Suisse, durant les cinquante premières années du cinéma, un important parc de salles se développe, tout comme un riche réseau de distribution et une production locale régulière quoique relativement modeste.

En analysant ces trois différents niveaux, Le spectacle cinématographique en Suisse ne se penche donc pas uniquement sur les films. Une importance centrale est donnée à la séance, qui constitue le moment où un public découvre un programme constitué à son intention.

Son analyse permet d'évoquer des aspects aussi bien architecturaux, économiques, sociaux, législatifs que culturels. Trois axes principaux ont été définis: le premier tourne autour de la salle et de sa programmation; le second aborde des aspects législatifs et économiques; le dernier porte sur les représentations véhiculées par les films et sur la réception.

La perspective adoptée permet d'organiser l'ensemble des territoires occupés par le cinéma. En se concentrant sur le "cinéma en Suisse" et non pas seulement sur le "cinéma suisse", elle propose d'explorer le vaste domaine de la consommation des films, sans se concentrer exclusivement sur la production nationale.

L'histoire suisse racontée dans une nouvelle collection tout public

Les Éditions Antipodes proposent les deux premiers volumes d'une collection consacrée à l'histoire suisse. "Histoire.ch" comptera trois à quatre titres par an, des petits livres de synthèse, illustrés et accessibles à un large public.

L'histoire suisse est un domaine très travaillé, mais les publications qui en résultent s'adressent à des spécialistes, constate Claude Pahud, fondateur des Editions Antipodes. Avec "Histoire.ch", l'éditeur lausannois veut mettre la recherche académique à la portée de toutes les personnes intéressées par le sujet. D'un format de 20,5 sur 13,5 centimètres, forts de 140 à 160 pages, les ouvrages présentés hier, sont enrichis d'une trentaine d'illustrations. Ils se terminent par un petit dossier de documents et une bibliographie sommaire.

Le premier, écrit par Laurence Marti, offre une approche originale de la manière dont la Suisse est progressivement passée d'une culture agricole à une culture industrielle. L'invention de l'horloger. De l'histoire au mythe de Daniel JeanRichard se base sur le récit, paru pour la première fois en 1766, de l'introduction de l'horlogerie dans les Montagnes neuchâteloises. Le spectacle cinématographique en Suisse (1895-1945), de Gianni Haver et Pierre-Emmanuel Jaques, est le deuxième titre de la collection. Cet ouvrage analyse le développement des salles, du réseau de distribution et de la production locale durant les cinquante premières années du cinéma.

Plusieurs volumes sont en préparation, dont un consacré aux étrangers en Suisse. Les ouvrages sont coédités avec la Société d'Histoire de la Suisse romande. Le choix des sujets et l'adaptation des manuscrits est supervisé par une équipe de trois historiens.

Claude Pahud a fondé les Éditions Antipodes en 1995 à Lausanne. La Jeune maison d'édition s'est spécialisée dans les sciences sociales.

ATS, La Côte, 3 dé