A la retraite, les cahiers au feu?

Apprendre tout au long de la vie : enjeux et défis

Roland J. Campiche, Yves Dunant (dir.)


2017, 127 pages, 15 €
20,00 CHF
Réf.: 978-2-88901-141-4
S’appuyant sur l’histoire de Magdalena R., ce livre permet de saisir les problèmes auxquels chacun-e se heurte au moment de la retraite. Que faire de tout ce temps libre? Comment vieillir, sans dépérir? La formation/éducation, on le sait aujourd’hui, est le facteur qui contribue pour 50% à la bonne santé, quel que soit l’âge de la personne concernée. Mais quelle formation alors? Des spécialistes de l’apprentissage tout au long de la vie tentent de répondre dans cet ouvrage à ces questions importantes et d’une grande actualité.
Date de disponibilité du produit: 8/01/18

L’histoire de Magdalena R. ouvre ce livre, réunissant les contributions de spécialistes de l’apprentissage tout au long de la vie; elle permet de saisir d’emblée les problèmes auxquelles Madame ou Monsieur tout le monde se heurte au moment de la retraite. Que faire de tout ce temps libre brusquement à portée de main? Comment vieillir, sans dépérir? On prétend qu’on vit sa retraite comme on a vécu sa vie professionnelle. Peut-être, mais pas nécessairement! Magdalena cherche à donner un sens à cette nouvelle tranche de vie. Elle voyage un peu, découvre qu’elle n’est pas "finie", mais capable d’apprendre de nouvelles choses, de forger un projet, de le réaliser. A chaque pas qu’elle fait, l’acquisition de nouveaux savoirs, la découverte qu’elle peut faire valoir son expérience, nouer de nouvelles relations, trouver une nouvelle confiance en elle-même la poussent en avant.

Les différentes facettes de l’expérience de Magdalena sont ensuite reprises et approfondies point après point, au fil des chapitres. Dans une société rendue incertaine par la multitude des informations et leur non fiabilité, comment rester serein et capable de se forger une distance critique par rapport au bombardement de nouvelles parfois fausses, parfois exactes, parfois honnêtes car l’objectivité n’existe pas, parfois tendancieuses…? Surtout peut-on emmagasiner de nouvelles connaissances alors qu’on a l’impression que la mémoire chancelle? Mais quelle mémoire?

Faire travailler son cerveau alimente le capital cognitif de chaque personne. Ce n’est pas une assurance tout risque pour éviter les maladies neurodégénératives type Alzheimer, mais un atout confirmé par la recherche. La formation/éducation, on le sait aujourd’hui, est le facteur qui contribue pour 50% à la bonne santé, quel que soit l’âge de la personne concernée. Mais quelle formation?

Elle peut prendre des formes diverses. Suivre des voies classiques: écouter des conférences, participer à des séminaires, aller sur le terrain pour visionner ce qui change. Mais également entrer dans un échange de savoirs avec la jeune génération en racontant sa vie et en accueillant l’expérience et les questions des plus jeunes. En faisant immédiatement fructifier ce qu’on a appris par des engagements au service de la collectivité. Une manière de se faire reconnaître comme adulte et de rester intégré.

Faire du sport, s’alimenter sainement c’est bien. Mais en négligeant la formation, on ampute l’individu de la capacité de comprendre ses choix et de fixer des priorités.

La Suisse balbutie encore l’intention proclamée que la formation dure toute la vie. La formation continue professionnelle n’épuise pas toutes les ressources contenues dans le verbe se former. D’autant plus qu’elle n’est pas accessible à tout le monde et souvent monopolisée par le souci de la production, comme le montre l’avant-dernier chapitre de ce livre. La formation doit aider à vivre et pour cela retrouver sa dimension universelle. Comme le découvre Magdalena R. en lisant Ramuz, elle donne des intuitions pour structurer son existence tout à son long. Vous le découvrirez dans le chapitre qui clôt cet ouvrage.

Introduction

Roland J. Campiche

Expériences de vie

1. Roland J. Campiche: À la retraite, les cahiers au feu?
2. Pierre Lässer: Sans les seniors, une société s’ampute du passé récent et fragilise l’avenir

Les échanges entre générations

3. Martine Ruchat: L’apprentissage informel entre générations: une clé de compréhension réciproque
4. Benoît Gaillard: Les Adultes aînés vus par la génération Y

Jeter les cahiers au feu n’a pas de base scientifique!

5. Jacques Lanarès: Apprendre sans se méprendre!
6. Yves Dunant: La réserve cognitive, un capital pour la prévention des maladies neurodégénératives
7. Roger Darioli: La formation continue: vecteur de santé la vie durant

La formation la vie durant à la sauce helvétique

8. Farinaz Fassa et Gabriel Noble: Les Adultes aîné·e·s aux frontières de la formation la vie durant en Suisse

Conclusions

Roland J. Campiche: La quête du sens ou pour quoi s’engager

Bibliographie
Les auteur·e·s